NOGARO : ROUND 3

 

Dans le cadre du Grand Prix Camions…

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, voir des camions et des Legends Cars évoluer dans le même metting  relève du contraste absolu ! Mais, l’uniformité du spectacle s’est faite remarquée sur le circuit de Nogaro, long de 3636 mètres baignée de soleil durant les essais libres du vendredi et les qualificatifs du samedi.

Les essais privés ont souri à Laurent Imbert (séance 1) puis à Florian Baloche (séance 2), deux pilotes Elite Pro. Côté Elite, Axel Wastiaux et Jean Vauléon se sont mis en évidence.

Les choses sérieuses ont débuté au cours des qualifs, le samedi, avec un fait marquant dès la séance 1 : Claude Watteyne sort de la piste et ne réapparaîtra plus du week-end ! Laurent Lebouc trahi par sa mécanique n’a pu couvrir que trois tours et, de ce fait, se retrouve 20ème de la séance.

Comme en libres, Laurent Imbert signe le meilleur chrono devant Thibault Chiron et Frédéric Depresle qui évolue presque à la maison étant palois. Quentin Rongier en Elite fuit devant Jean Vauléon et Axel Wastiaux.

Au cours de la séance qualificative 2, Laurent Imbert,  faute de freins part brouter, de ce fait, Maxime Lieutenant, Thibaut Chiron, Frédéric Depresle s’en frottent les mains et, en profitent pour se mettre en lumière et c’est Richard Montaigne en Elite qui s’impose.

 

COURSE 1

Aussitôt lâchées, les 24 Legends Cars se mettent en action et après quelques mètres, Thibaut Chiron grille la politesse au poleman, Laurent Imbert. Et c’est un ballet de dépassements dans lesquels Maxime Sonntag montre les dents au point de devenir un autoritaire leader ! Il restera le maître durant sept des huit tours avant que le safety-car n’intervienne suite à l’accrochage entre Laurent Digregorio et Jean Vauleon, ce dernier percutant Laurent Lebouc. Cet incident attire donc la voiture de sécurité et regroupe tous les acteurs, il ne reste que deux minutes de course ce qui permet à Maxime Lieutenant de rafler la victoire… Le podium de cette course 1 se composait de deux Lieutenant et Sonntag et de Thibaut Chiron.

En Elite, Philippe Maurin réalise un bon début de course mais, l’intervention du safety-car gelant le classement deux tours avant la fin, Richard Montaigne, Axel Zielinski et Georges Périllat forment le podium de cette catégorie.

 

COURSE 2

Pour cette course, une petite pluie fine est venue rafraîchir le plateau mais, pas les casques ! Car dessous, les esprits se sont échauffés pour offrir une fois encore, une course spectaculaire à souhait avec de très nombreux dépassements. Un absent sur la grille : Laurent Digregorio suite à l’accident de la veille.

Si, Lieutenant et Baloche se sont chipotés durant les deux premiers tours, c’est avec Thibaut Chiron qu’il dut composer durant les deux suivant avant de se voir chassé par Maxime Sonntag qyui échoua derrière le vainqueur à 0’’218 ! Thibaut Chiron monta sur la 3ème marche du podium après s’être longtemps disputé avec Fred Depresle, victime d’une légère sortie.

A noter, la belle remontée de Claude Watteyne parti dernier et remonté à la 9ème place malgré un tête à queue bien enroulé dans le sens de la course ! A souligner également la parution du safety-car suite à l’accrochage entre Philippe Maurin, Baptiste Piollet et Lionel Garcia.

En Elite, victoire de Philippe Maurin devant Philippe Lacoste et Georges Perillat.

 

ENDURANCE : 40mn

Même si Thibaut Chiron ne réussissait pas son départ, il effectuera ensuite une course d’endurance tactique pour atteindre la plus haute marche du podium. C’est Maxime Lieutenant qui prit les rênes des opérations avant que Laurent Imbert se porte volontaire en imposant son rythme.

Quand tout le monde eut satisfait au relais, le classement provisoire est loin d’être définitif avec Maxime Sonntag, Thibaut Chiron, Florian Baloche, Frédéric Depresle, Laurent Imbert, Maxime  Lieutenant… un groupe compact qui se bat ! De ce combat, Laurent Lebouc sort de la piste et les trois premiers Maxime Sonntag, Thibaut Chiron et Maxime Lieutenant roulent presque de front pour terminer ce récital époustouflant dans un mouchoir de poche.

En Elite, Yohann Sadargues s’impose devant Georges Perillat et Richard Montaigne.

 

BILAN DU MEETING GERSOIS

  • En Elite, excellent week-end pour Georges Perillat sur le podium des trois courses contre deux pour Richard Montaigne.
  • En Elite Pro : les courses à couper le souffle ont été animées par Lieutenant, Sonntag et Chiron : trois podiums sur trois courses pour chacun d’eux.

 

ILS ONT DIT APRES L’ENDURANCE…

Thibaut CHIRON : « La course fut très disputée. J’ai attendu le moment opportun pour déborder Maxime Lieutenant et Laurent Imbert. Ma patience a payé ! »

Maxime SONNTAG : « La course fut intense ! Longue mais intense du début à la fin ! »

Maxime LIEUTENANT : « Quelle course ! J’ai effectué une belle remontée en sortant des stands en 6ème position. J’ai pris un coup au moral en partant de si loin et puis, j’y ai cru en remontant pour terminer 2ème. C’est cool ! »

 

Prochaine manche : Dijon, les 3 & 4 octobre.

 

Prochaine Course

LE CASTELLET
6 - 7 novembre 2020

photos

Vidéos

 

Classement Top 30

Rang Pilote Points
1 Lieutenant 472.5
2 Sonntag 464
3 Chiron 445.5
4 Baloche 434.5
5 Watteyne 421.5
6 Imbert 413.5
7 Desfours 390
8 Montaigne 384.5
9 Depresle 377
10 Perrillat 374
11 Sonntag 348
12 Vauleon 321.5
13 Debord 316
14 Maurin 290
15 Wastiaux 289.5
16 Lebouc 273
17 De Saeger 216
18 Lacoste 189
19 Sadargues 184
20 Rodriguez 175
21 Piollet 170
22 Padovani 166
23 Digregorio 126
24 Detry 122
25 Morel 115
26 Pauget 104
27 Morisse 101
28 Chaudet 98
29 Poschel 96
30 Métaut 96
tout le classement
Partenaires


Le Spécialiste du Moteur Marin RemanufacturéFournisseur extensions de cils & rehaussement de cils professionnels aux meilleurs prix

© Copyright 2015-2018 LegendsCarsCup. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.


Politique de confidentialité.
visit us