LEGENDS CARS CUP, MANCHE 6, DIJON

Timothée Ghislain maître des eaux

 

La Legends Cars Cup renoue avec l’environnement de l’Historic Tour pour cet avant dernier round de la saison. Deux forfaits de dernière heure ramènent l’effectif à 23 pilotes ou équipages. L’un deux concerne Frédéric Morel, retenu par des obligations professionnelles, qui laisse ainsi s’envoler ses derniers espoirs de jouer le titre. Leader de la Cup, Thibaut Chiron est, lui, bien au rendez-vous, prêt à défendre ses prérogatives sur ce tracé hyper rapide de Dijon où la course « à l’aspi » prend toute sa dimension.

Le vendredi en fin de journée, la première séance « qualif » tourne à l’avantage de Guy Fastres. Au terme de ces vingt premières minutes de face à face avec le chrono, le pilote belge émerge nettement du lot en laissant son suivant immédiat, Timothée Ghislain, à une demie seconde. Suivent dans le top 5, Maxime Lieutenant, Pierre Vincent et Claude Watteyne. Privé de son meilleur temps, Thibaut Chiron pointe à la trop lointaine huitième place.

Qu’à cela ne tienne, le leader de la LCC se charge aussitôt de remettre les pendules à l’heure en reprenant l’avantage dans la seconde séance d’essais. Il précède cette fois Pierre Vincent de 2/10, lequel se ménage un mince avantage sur le revenant Sébastien Pineau, Timothée Ghislain, Maxime Lieutenant et Guy Fastres. Et une fois encore, c’est à Patrick Metaut que revient le soin de donner le tempo de la catégorie Elite.

 

Essais qualifs pilotes A : 1.Fastres, 2.Ghislain, 3.Lieutenant, etc.

Essais qualifs pilotes B : 1.Chiron, 2.Vincent, 3.Pineau, etc.

 

SPRINT 1 : TIMOTHEE EN DEMO

Le Samedi matin, c’est piste détrempée et piégeuse à souhait qui attend les pilotes au départ de la première course. Le peu de grip se confirme dès les premiers tours, émaillés de multiples tête-à-queue. Laurent Lebouc, Guillaume Brichard, Pierre Vincent, Jean Vauleon, Georges Perrillat…, chacun y va de sa « figure » incontrôlée. Pour avoir bien exploité ses privilèges de « poleman », Guy Fastres boucle les trois premiers tours devant le peloton, avant d’être relayé en tête par Timothée Ghislain, pourtant lui aussi aperçu dans un bac au premier tour !

Particulièrement à l’aise dans ces conditions d’adhérence précaire, ce dernier passe la mi-course avec déjà près de trois secondes d’avance sur Maxime Sonntag, tandis que Guy Fastres et Maxime Lieutenant suivent à plus de quatre secondes. Dès lors, plus rien ne va entraver l’échappée de Timothée. Augmentant son avance au fil des tours, notre funambule rejoint l’arrivée en solitaire, laissant Maxime Lieutenant, Guy Fastres et Maxime Sonntag se disputer la deuxième place à distance. Les trois hommes terminent dans cet ordre, mais le premier d’entre eux déchante vite : pénalisé de trente secondes pour un « non-respect de la route de course », il chute de la deuxième à la septième place.

Bruno Destoop se retrouve du coup au pied du podium, précédant Claude Watteyne et Armand Degrenne. Quant à Thibaut Chiron, cette course n’est pas de celles dont il conservera le meilleur souvenir. Lui aussi pénalisé de trente secondes pour un drive through effectué trop tardivement, il sombre à la neuvième place.

Tout à sa joie, Timothée Ghislain peut être fier de sa démonstration. « Un pilote m’a mis dehors dès le départ. Après un 360°, je suis reparti bon dernier. Heureusement, je me suis aussitôt senti très à l’aise car J’adore ces conditions », relate le vainqueur, « C’est une victoire qui a vraiment une belle saveur ! ». 

« Au bout de quelques tours en tête, Timothée m’a passé comme une balle. Je ne sais vraiment pas comment il fait pour aller aussi vite sur une telle piste. Je n’avais encore jamais vu ça : on était sur de la glace ! », résume Guy Fastres en bon perdant.

 

Le podium Elite Pro: 1.Ghislain, 2.Fastres, 3.Sonntag.

Le podium Elite : 1. Chiffre, 2. Metaut, 3. Vauleon

SPRINT 2 : LIEUTENANT EN CHEF DE MEUTE

Quelques heures plus tard, nos pilotes retrouvent des conditions plus clémentes au moment de s’élancer en course 2. Entre deux averses, la piste a eu le temps de sécher, ce qui n’empêche pas Guillaume Brichard de partir à la faute dès le premier tour et de déclencher aussitôt la neutralisation de la course.

A la relance, Timothée Ghislain abandonne le commandement à Guy Fastres, aussi vite délogé de cette position par son équipier du GF Racing Team Maxime Lieutenant. Dès lors, ce dernier se charge d’emmener un groupe compact de cinq pilotes, complété par Maxime Sonntag, Timothée Ghislain et Thibaut Chiron, entre lesquels la bagarre se prolonge jusque sous le drapeau à damier.

Si Chiron perd le contact en fin de course, les quatre autres franchissent la ligne d’arrivée groupés (soudés ?) en… 52/1000 de seconde ! « Cela s’est joué pour deux centimètres », résume Maxime Lieutenant, ainsi premier bénéficiaire de cette incroyable arrivée devant Guy Fastres, Timothée Ghislain et Maxime Sonntag.

Un peu plus loin, Thibaut Chiron, Laurent Imbert, Armand Degrenne et Pierre Vincent terminent eux aussi réunis dans une même seconde. Pas de doute, le circuit de Dijon est bien le plus propice aux courses en formation serrée !

Côté catégorie Elite, après la victoire de Laurent Chiffre le matin, c’est au tour cette fois de Jean Vauleon de lui brûler la politesse pour quelques 8/10 de seconde. Deuxième de la C1, Patrick Metaut perd gros en sortant à un tour de l’arrivée.

 

Le podium Elite Pro : 1.Lieutenant, 2.Fastres, 3.Ghislain.

Le podium Elite : 1. Vauleon, 2.Chiffre, 3.Lebouc

 

 

ENDURANCE : TIMOTHEE EN DEMO « 2 »

Dimanche après-midi, l’endurance de 40 mn clôt le meeting sous une pluie persistante. Comme on peut facilement l’imaginer, Timothée Ghislain tire immédiatement avantage de ce nouveau caprice du ciel pour prendre ses distances sur ses principaux adversaires.

Au bout de sept tours, alors que débute le ballet des arrêts aux stands, le pilote du team HD compte déjà plus de cinq secondes d’avance sur Maxime Lieutenant et Guy Fastres, les deux seuls en mesure de s’approcher de son rythme. Les suivants sont déjà largement distancés, à près d’une demi-minute !

Une fois la fenêtre des arrêts refermée, l’addition est encore plus salée : Nos deux belges Guy Fastres et Maxime Lieutenant, désormais pointés dans cet ordre, accusent respectivement douze et dix-sept secondes de retard sur l’intenable Ghislain.

Le premier des deux refuse toutefois d’abdiquer. Déterminé à tenter l’impossible, l’ami Fastres réduit peu à peu l’écart au cours des dix dernières minutes, mais il lui en manquera finalement cinq pour rejoindre Timothée.

« Avec cette eau, c’était vraiment l’enfer ! Ca glissait terriblement », souffle l’intéressé, « En début de course, dans les roues de Maxime, je ne voyais strictement rien. Par la suite je me suis retrouvé un peu seul au monde… ».

« Cela a été une course tout en contrôle », se félicite au contraire Timothée Ghislain, « Sous cette pluie, cela m’a rappelé mes années karting. Cette façon de bien exploiter la piste, hors des trajectoires, tout en veillant à ne pas mettre les quatre roues hors des lignes ».

Derrière ce duo, Maxime Lieutenant complète le podium à une demi-minute, laissant bien plus loin un trio composé de Maxime Sonntag, Thibaut Chiron et Armand Degrenne, passé par le leader de la Cup sur la ligne d’arrivée.

Côté Elite, Laurent Chiffre retrouve la plus haute marche du podium, encadré par le tandem Bruno Destoop/Bruno Ezra et Patrick Metaut. Jean Vauleon et le pilote de la Réunion Yohann Gasnier complètent le top 5 de la catégorie

 

Le podium Elite Pro: 1.Ghislain, 2.Fastres, 3.Lieutenant.

Le podium Elite : 1.Chiffre, 2. Ezra/Destoop, 3.Metaut

 

La Legends Cars Cup s’apprête désormais à vivre son épilogue sur le circuit du Val de Vienne, du 25 au 27 octobre. Toujours leader au classement général malgré un week-end bourguignon vécu hors des podiums, Thibaut Chiron s’y présentera avec seulement deux petits points d’avance sur Timothée Ghislain. La promesse d’un final explosif !

 

 

 

 

 

 

 

Prochaine Course

METTET

photos

Vidéos

 

Classement Top 30

Rang Pilote Points
1 Ghislain 704
2 Chiron 677
3 Lieutenant 675.5
4 Sonntag 661
5 Imbert 649
6 Degrenne 646
7 Watteyne 636
8 Metaut 578.5
9 Lebouc 552.5
10 Desfours 509
11 Destoop 495
12 Morel 455
13 Perrillat 434.5
14 Ezra 418
15 Morisse 400
16 Padovani A 394.5
17 Sonntag 393
18 Baloche 385
19 Montaigne 381
20 Vauleon 358.5
21 Fastres 346
22 Depresle 302
23 Gross 248
24 Mauguet 243
25 Grippon 210.5
26 Vincent 206.5
27 Grand 192.5
28 Perrillat 173
29 Detry 110
30 Zielinski 109
tout le classement
Partenaires


© Copyright 2015-2018 LegendsCarsCup. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.


Politique de confidentialité.
visit us