LCC 2019 Round 1 Estoril: le Résumé

 

 

        

 

LEGENDS CARS CUP, MANCHE 1, ESTORIL

 

EN COURSE

 

 La LCC 2019 ouvre les hostilités sur le circuit mythique d'Estoril ayant accueilli durant 12 années le GP de formule 1 du Portugal où Ayrton Senna signait, en 1985, sa première victoire.

Cette piste, offrant des variations d'élévation importantes et une longue ligne droite de 985 m, est un véritable test pour les bolides de nouvelle génération.

 En effet, la LCC opère un tournant historique en inaugurant  le nouveau moteur FZ09 à cette occasion.

C'est donc sous un ciel d’un bleu pur  que le peloton s'élance vendredi matin pour les essais libres.

 

 

 

 

               

Le belge Maxime Lieutenant prend la tête en 2:05.930, suivi de Frédéric Morel, champion 2017 et vice champion 2018 et du palois Bastien Morisse. Dans la seconde session, les rôles s'inversent, F. Morel hausse le ton, tournant en 2:03.732, et vole la tête à son adversaire belge, suivi cette fois-ci du jeune Thibault Chiron.

Malgré tous les efforts de l’organisateur pour équilibrer les performances entre les deux générations  de moteurs en lestant les nouveaux et abaissant le poids mini des anciens, la longue ligne droite en descente à donné un certain avantage à la vitesse de pointe des autos équipées du FZ 09.

Crédité du 5ème temps des essais libres , Maxime Sonntag fait honneur à sa voiture flambant neuve et prend la tête avec un temps de 2:03.219 devant Frédéric Morel et Timothée Ghislain, tous deux dans la même seconde. Mais F. Morel passe la vitesse supérieure lors de la seconde séance en signant cette fois-ci la meilleure performance : 2:02.843 reléguant ainsi M. Lieutenant à la deuxième place en  2:03.813.

Thibault Chiron s'octroie la 3ème position et la pole des 1300 Xjr

 

Essais qualifs A: 1. M. Sonntag; 2. F. Morel; 2. T. Ghislain...

Essais qualifs B: 1. F. Morel; 2. M. Lieutenant; 3. T. Chiron...

 

 

 

COURSE SPRINT 1

 

Samedi, fin de matinée, sonne l’heure du combat ! Après, un départ sans encombres, T. Ghislain vole la tête à M. Sonntag, parti en pole, qui se retrouve en 4ème position. Après un bref drapeau jaune, la rude bataille continue offrant une course palpitante ; d'une part, entre F. Morel qui ne lâche pas T. Ghislain dans un incessant jeu de chaises musicales pour la première place, mais également entre T. Chiron et M. Sonntag  pour la cinquième. M. Lieutenant, alors quatrième et que l'on semblait avoir oublié, en profite pour assurer une future troisième position.

Dans le peloton le spectacle est tout aussi assuré notamment entre Claude Watteyne, Bastien Morisse, Laurent Imbert et Sébastien Grippon, sans oublier le tout nouveau venu Olivier Desfours qui, malheureusement, perdra la première place du podium Elite pour cause de problème technique...

Jusqu'à la fin, les spectateurs seront tenus en haleine, et c'est sur le fil que T. Ghislain remporte la course, suivi de F. Morel à seulement  0,026 sec, ce dernier espérant "que toute la saison à venir soit aussi, passionnante, animée et amusante !"

 

Du côté des Elite, s’annonce un podium inédit ; "les vieux se réveillent" comme en plaisantent  Laurent Lebouc et Éric Sonntag et une superbe seconde place pour le nouveau venu belge Grégory Rossel ! À suivre...

 

  

 Podium Elite Pro: 1. T. Ghislain; 2. F. Morel; 3. M. Lieutenant

Podium Elite: 1. L. Lebouc; 2. G. Rossel; 3. E. Sonntag

 

  

 

 

COURSE SPRINT 2 

 

Cette journée de dimanche commence bien pour F. Morel. Parti en pole, il signe le meilleur temps en 2:02.241 et domine du début à la fin le second sprint du meeting avec une ligne droite d’avance sur ses poursuivants  : "j'étais devant, la voiture est parfaite, c'est un vrai régal ! J'ai pu faire des essais, affiner mes trajectoires et me préparer pour l'endurance... Cela sera plus difficile cet après-midi, il y a de sérieux concurrents !"

Derrière, on assiste à une course haletante. M. Sonntag parti en fond de grille, fait rapidement une superbe remontée et rejoint M. Lieutenant et T. Chiron. Les trois pilotes vont se livrer une lutte acharnée, pour le gain de la seconde place. Le public assiste à des passes d'armes remarquables. C'est finalement le belge qui aura le dernier mot avec 0,046 seconde sur M. Sonntag :" Je suis troisième mais c'était une course de malades! Quel régal !"

T. Chiron sans démériter pour autant échoue, au pied du podium à 0,035 seconde de son prédécesseur et n'attend plus que l'endurance pour la revanche : " je suis déçu, mais content de me battre avec la tête".

Côté Elite, Frédéric Depresle monte sur la première marche du podium, avec une belle cinquième place au général. Le palois regrette ses quelques irrégularités mais savoure son podium : "c'est la reprise, mais je suis content du résultat, cela ira mieux en endurance" promet-il. Patrick Métaut, monte lui sur la seconde marche. Content de sa performance, il tient à remercier son team :" c'est un beau circuit, l'ambiance est toujours aussi sympathique. C'était une belle course. Les mécanos ont bien bossé. Ils travaillent dans l'ombre mais il ne faut pas les oublier !"

Laurent Lebouc après s'être bien battu avec Grégory Rossel complète le podium et se plaît à dire :" si ça continue, je vais m'y habituer... Je suis fin prêt pour l'endurance ! "

Tout ceci  laisse augurer d'un beau spectacle.

 

  

Podium Elite Pro : 1. F. Morel; 2. M. Lieutenant; 3. M. Sonntag

Podium Elite : 1. F. Depresle; 2. P. Métaut; 3. L. Lebouc

 

 

 

 

ENDURANCE 

 

Chose promise, chose due.

C’est en début d’après-midi que les pilotes se retrouvent sur la piste pour l’endurance et la course promet d’être belle, à la hauteur de son superbe départ lancé sans accrocs qui permet très vite à un groupe de quatre de se détacher en tête : T. Ghislain  passé devant F. Morel, M. Sonntag et M.Lieutenant tous au volant de leur nouveau FZ 09

Derrière, un groupe de 1300Xjr s’accroche  en conservant un bon rythme dont T. Chiron est le meneur devant Sébastien Grippon , Florian Baloche , Bastien Morisse et Laurent Imbert.

A deux minutes de l’ouverture de la fenêtre du passage obligatoire dans les stands, intervient un safety car qui bouleverse les stratégies en incitant le plus grand nombre à rentrer immédiatement.

Au restart, le quatuor de tête dans lequel F. Depresle a pris le relais de son coéquipier T. Ghislain, reprend sa lutte acharnée laissant planer la plus grande incertitude  sur son dénouement.

En effet, « les virages étaient pris  souvent à trois de front, les trous de souris bien exploités » comme le décrira plus tard  Maxime lieutenant en ôtant son casque.

Dans le tout dernier virage avant le damier, M. Sonntag trop gourmand quitte la piste et tape le rail laissant ses 3 compères se partager le podium dans l’ordre suivant :

1.M. Lieutenant,  2. F. Morel, 3. T.Ghislain /F. Depresle

En catégorie Elite, O. Desfours goutte à la victoire pour la toute première course de sa vie, devant  L. Lebouc et P. Métaut 

Rendez-vous à Ledenon pour la deuxième manche les 12/13/14 Avril

 

Le podium round #1: 

1. T. Ghislain; 2. M. Lieutenant; 3. F. Morel

 

 En Bref

Suite à leur top ten aux qualifications, le palois B. Morisse, F. Baloche ainsi que L. Imbert rejoignent la catégorie Elite Pro!

 

 

    

Crédit photo: Dimislava Todorova 

 

 

Prochaine Course

NOGARO

photos

Vidéos

 

Classement Top 30

Rang Pilote Points
1 Chiron 333
2 Ghislain 332
3 Lieutenant 332
4 Morel 331.5
5 Sonntag 325
6 Imbert 312.5
7 Degrenne 309
8 Depresle 302
9 Morisse 295.5
10 Metaut 286.5
11 Watteyne 286
12 Lebouc 271.5
13 Desfours 268.5
14 Perrillat 263.5
15 Grand 259
16 Sonntag 243.5
17 Grippon 210.5
18 Baloche 191.5
19 Perrillat 171
20 Pallot 160
21 Padovani A 152
22 Montaigne 149.5
23 Destoop 148
24 Boulin 121.5
25 Ezra 121
26 Fastres 117.5
27 Detry 110
28 Zielinski 109
29 Zielinski 105
30 Berndt 101
tout le classement
Partenaires


© Copyright 2015-2018 LegendsCarsCup. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.


Politique de confidentialité.
visit us