LCC 2018 Round 7 MAGNY-COURS: Le Résumé

 

 

        

 

LEGENDS CARS CUP, MANCHE 7, MAGNY-COURS

 

EN COURSE

 

Le sacre d'Antoine Morrisset

 

 

Avec ses infrastructures et sa piste encore habitées par le souvenir des dix-huit Grand Prix de F1 qui succédèrent, le circuit de Nevers Magny-Cours est une destination de choix pour le final de la Legends Cars Cup 2018. Comme un heureux présage, même la météo, parfois capricieuse en ce lieu, est exceptionnellement favorable et le restera tout au long des trois jours de ce dernier meeting Historic Tour de l’année.

Bref, à l’instant où s’annoncent les séances d’essais qualifs du vendredi après-midi,

 

 

 

 

               

l’ambiance de la « Cup » est à l’image du ciel : au beau fixe. 31 autos sont en action pour ce premier examen en piste, qui tourne à l’avantage du leader de la « Cup », Antoine Morisset. Guy Fastres est relégué à une demi-seconde, précédant de peu Frédéric Morel, l’ultime challenger du premier cité dans la conquête du titre.

Cette première hiérarchie à peine dressée, le chrono défile à nouveau pour la séance des pilotes « B ». Autrement dit, les mêmes à l’exception des quelques rares concurrents qui partagent une auto à deux. Le jeune Belge Mathieu Detry est dans ce cas. Après avoir relayé son compère David De Saeger, il signe le troisième chrono de cette séance dans le sillage de Frédéric Morel et Antoine Morisset. La course en équipe, c’est aussi le lot de Sébastien Grippon, crédité du cinquième temps derrière Guy Fastres.

 

 

Essais qualifs A: 1. A. Morisset; 2. G. Fastres; 3. F. Morel...

Essais qualifs B: 1. F. Morel; 2. A. Morrisset; 3. M. Detry...

 

 

 

COURSE SPRINT 1 : DE SAEGER ET D'UNE !

 

Samedi matin, Guy Fastres a l’honneur d’être le premier à boucler un tour en tête, mais la fête est éphémère. Dès le passage suivant, c’est au tour de son compatriote David de Saeger de lui succéder au commandement, puis à Frédéric Morel de prendre l’avantage.

La mi-course déjà là, les trois hommes forment un petit groupe d’échappés auquel s’est également joint Antoine Morisset. David de Saeger est repassé en tête mais Frédéric Morel, quatrième, n’est qu’à 6/10 de seconde. C’est dire si tous les scénarios restent possibles au sein de ce quatuor ! A cinq secondes, suivent alors Samy Dilmi et Maxime Sonntag, tandis que Jean-Pierre Baudouin et le Marocain Othmane Benhayoun ont ouvert la liste des abandons, bientôt suivis de Claude Watteyne.

La brève apparition en piste du Safety Car va ensuite effacer ces écarts, mais sans pour autant bouleverser la physionomie de la course. Celle-ci relancée pour deux ultimes boucles, David De Saeger gère parfaitement son affaire et conserve le commandement jusqu’à la ligne d’arrivée, qu’il franchit avec 3/10 d’avance sur son ami Guy Fastres.

« Cela n’a pourtant pas été une course très simple », commente le vainqueur, « Je n’ai pas très bien compris la raison de la sortie de la voiture de sécurité et au restart, j’étais bien content qu’il y ait Guy (Fastres) derrière moi ».

« Il y avait un Belge devant et grâce à moi, il y en a deux ! », réplique l’intéressé, toujours prêt à apporter sa pièce à l’édifice commun.

Troisième dans leurs roues, mais surtout classé devant son rival Frédéric Morel, Antoine Morisset est lui aussi ravi du résultat. « Il y a eu une belle bagarre entre nous. Même si cela a été très réglo, je ne voulais pas prendre trop de risques dans l’optique du championnat. Je suis devant Fred, c’est l’essentiel ».

Derrière nos quatre hommes, la suite du top 10 place Maxime Sonntag devant Samy Dilmi, Thibaut Chiron, Sébastien Pineau, Maxime Lieutenant et Bruno Destoop. Côté pilotes Elite, la plus haute marche du podium accueille Georges Perrillat, que rejoignent Salim Den Hondt et Patrick Metaut.

 

  

 Podium Elite Pro: 1. D. De Saeger; 2. G. Fastres; 3. A. Morisset…

Podium Elite: 1. G. Perrillat ; 2. S. Den Hondt ; 3. P. Métaut…

  

 

 

COURSE SPRINT 2 : MOREL REPREND LA MAIN

 

A la faute dans le premier tour, Antoine Morisset et Mathieu Detry entament mal la course de l’après-midi, mais rien n’est définitivement perdu pour eux. En revanche, c’est déjà fini pour Laurent Lebouc suite à un accrochage avec Bruno Ezra.

 

Devant, Frédéric Morel et Guy Fastres pointent tour à tour au commandement et alors que la mi-course est atteinte, nos deux hommes mènent dans cet ordre avec une petite marge de sécurité sur Antoine Morisset, Sébastien Grippon et Mathieu Detry.

Bien décidé à se refaire, ce dernier met les deux tours suivant à profit pour progresser encore de deux rangs dans la hiérarchie, signant au passage le meilleur chrono de la course. On ne saura jamais s’il pouvait faire encore plus fort : suite à un début d’incendie sur l’auto de Philippe Fel, la course est abrégée au drapeau rouge à quatre minutes de son échéance normale.

Passé en tête à ce stade des évènements, Guy Fastres perd toutefois le bénéfice de la victoire car, comme l’impose le règlement, le classement est établi selon l’ordre du tour précédent. Frédéric Morel est déclaré vainqueur devant lui, Antoine Morisset, Mathieu Detry et Sébastien Grippon, tous groupés en moins de deux secondes. Suivent non loin, Sébastien Pineau, Maxime Sonntag et Thibaut Chiron.

« Nous nous sommes livrés à une belle bataille avec Guy, mais il était temps que la course se termine car ça remontait très fort derrière ! », résume Frédéric Morel.

En Elite, Salim Den Hondt occupe une nouvelle fois la deuxième marche du podium, mais encadré cette fois par Bastien Morisse et Pascal Delcroix.

 

  

Podium Elite Pro : 1. F. Morel; 2. A. Morisset; 3. G. Fastres…

Podium Elite : 1. B. Morisse; 2. S. Den Hondt; 3. P. Delcroix…

 

 

 

 

ENDURANCE : LE MEILLEUR D'ANTOINE 

 

Dimanche est un autre jour et pas n’importe lequel : l’endurance qui s’y annonce constitue la toute dernière course de la saison. Un affrontement décisif qui doit décider qui d’Antoine Morisset ou de Frédéric Morel sera le lauréat de la LCC 2018 !

Une bataille des grands jours s’instaure ainsi dès les premiers tours, qui voient successivement Guy Fastres, Frédéric Morel et Maxime Sonntag endosser le rôle du leader. Avant l’ouverture de la fenêtre des arrêts aux stands, ce dernier emmène un peloton compact de près de huit autos. Outre les trois pilotes déjà cités, Samy Dilmi, Antoine Morisset, David de Saeger, Thibaut Chiron et Sébastien Pineau en sont les autres animateurs.

Juste au moment de l’ouverture de la voie des stands, Raphaël Rodriguez ne peut éviter Jean-Pierre Baudouin, parti en tête-à-queue, l’incident obligeant la direction de course à sortir la voiture de sécurité. Tout le monde en profite pour effectuer son arrêt, puis la course est relancée pour un dernier quart d’heure à l’issue toujours aussi indécise.

Maxime Sonntag, qui a retrouvé la tête de la course, entame notamment cette dernière période sous la pression de Frédéric Morel et Guy Fastres, que Mathieu Detry va bientôt rejoindre. A trois tours de l’arrivée, les quatre hommes sont ensemble et suivis de près par Antoine Morisset, Samy Dilmi et Thibaut Chiron.

Au dernier tour, Mathieu Detry tente un freinage musclé, mais se rate. Le trio de tête franchit ainsi l’arrivée sans changement d’ordre, Maxime Sonntag remportant sa deuxième victoire de l’année quelques fractions de secondes devant Guy Fastres, décidément abonné aux deuxièmes places, et Frédéric Morel.

« Cela a vraiment été une course au top, une bataille de tous les instants. Cela m’a permis d’effectuer quelques freinages d’anthologie ! », en plaisante le vainqueur.

Malgré son podium, Frédéric Morel abandonne définitivement le titre à Antoine Morisset, prudent cinquième derrière Samy Dilmi. « C’est une très belle saison qui s’achève. J’y ai pris beaucoup de plaisir à me battre avec Antoine et au final, c’est lui le meilleur ! », explique le champion sortant en guise d’hommage à son successeur.

Enfin, le dernier podium Elite de l’année réunit Salim Den Hondt, Jean Vauléon et Pierre Vincent. Malgré son abandon suite à des problèmes électriques, Bastien Morisse empoche le titre dans cette catégorie.

 

 

Podium Elite Pro : 1. M. Sonntag; 2. G. Fastres; 3. F. Morel…

Podium Elite : 1. S. Den Hondt ; 2. J. Vauléon ; P. Vincent...

  

Le Podium Round #7:

Elite Pro: 1. G. Fastres; 2. F. Morel; 3. M. Sonntag

Elite: 1. S. Den Hondt; 2. P. Vincent; 3. G. Perrillat 

 

 

 

 

 

Crédit photo: Dimislava Todorova 

 

EN BREF 

 

PODIUM ELITE PRO LCC 2018 : 1. A. Morisset ; 2. F. Morel; 3. D. De Saeger

PODIUM ELITE LCC 2018 : 1. B. Morisse; 2. B. Ezra; 3. J. Vauléon

PODIUM MASTERS 2018 : 1. C. Watteyne; 2. B. Destoop ; 3. B. Ezra

PODIUM LEGENDS GIRL 2018: 1. Amélie Padovani; 2. M. Baudouin

PODIUM ESPOIRS 2018 : 1. A. Morisset; 2. M. Detry; 3. M. Sonntag

 

RENDEZ-VOUS EN 2019 !

MAGNY COURS

MAGNY COURS

photos

Vidéos

 

Classement Top 30

Rang Pilote Points
1 Morisset 814.5
2 Morel 794
3 De Saeger 785
4 Detry 773
5 Grippon 746.5
6 Sonntag 735.5
7 Rousseau 727
8 Chiron 700
9 Dilmi 657
10 Degrenne 648.5
11 Watteyne 646
12 Morisse 625
13 Coulaud 615.5
14 Vauleon 564.5
15 Ezra 562.5
16 Destoop 557
17 Padovani A 549
18 Lebouc 542.5
19 Rodriguez 528
20 Perrillat 494
21 Maurin 456
22 Pommier 365
23 Metaut 359
24 Delcroix 352
25 Chaudet 309
26 Lieutenant 289.5
27 Bourgeois 237.5
28 Fastres 235
29 Ghislain 224.5
30 Martinelli 215.5
tout le classement
Partenaires


© Copyright 2015-2018 LegendsCarsCup. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.


Politique de confidentialité.
visit us