LCC 2018 Round 6 Val de Vienne: Le Résumé

 

 

        

 

LEGENDS CARS CUP, MANCHE 6, VAL DE VIENNE

 

EN COURSE

 

Morisset creuse l'écart

 

 

A l’occasion de sa sixième et avant dernière rencontre de l’année, la Legends Cars Cup renoue avec le paddock de l’Historic Tour. Théâtre de cette pénultième manche, le circuit du Val de Vienne propose son habituel tracé de 3,7 km, niché dans la campagne poitevine. Un parfait et sélectif terrain de jeu pour les pilotes de la Cup, qui se répartissent en ce week-end d’octobre sur 25 montures distinctes.

Sous un soleil aux relents estivaux, Antoine Morisset est le premier à dégainer le vendredi après-midi. Bien décidé à marquer l’étape de son empreinte, il achève en tête les vingt minutes de qualifs des pilotes A, en reléguant Frédéric Morel à 2/10.

 

 

 

 

 

               


Le duel est déjà engagé avec en toile de fond la perspective de rafler le titre pour l’un deux. Pour l’heure, c’est au jeune Mathieu Detry que revient le soin de garnir la deuxième ligne de la grille de départ aux côtés de Sébastien Grippon.

Sur ce, on reprend les mêmes, ou presque, pour la seconde phase des essais. Ceux des pilotes B, parmi lesquels se trouve encore un certain Antoine Morisset. En améliorant son chrono de 6/10, le pilote de Tarbes signe une seconde pole avec une solide avance sur le revenant Guy Fastres et Benjamin Coulaud. Plus en retrait, Frédéric Morel se qualifie cette fois en troisième ligne.

 

Essais qualifs A: 1. A. Morisset; 2. F. Morel; 3. M. Detry...

Essais qualifs B: 1. A. Morisset; 2. G. Fastres; 3. B. Coulaud...

 

 

 

COURSE SPRINT 1 : SONNTAG A L'HEURE

 

 Avant la coupure du samedi midi, les pilotes de la LCC entrent en scène pour la première de leurs trois courses du week-end. Surgi de la deuxième ligne, Mathieu Detry boucle le premier tour en leader devant le « poleman » Antoine Morisset, aperçu dans un bac dès la boucle suivante. Alors que le jeune Belge poursuit son échappée en tête, c’est bientôt au tour de Jean-Claude Pommier et Thibaut Chiron, qualifiés aux sixième et septième rangs, de s’accrocher. La course est finie pour eux. Devant, Mathieu Detry mène toujours avec son compatriote belge Guy Fastres, Frédéric Morel et Maxime Sonntag dans ses roues. Hélas, sa démonstration prend fin à mi-course, un filtre à huile desserré faisant subir un sérieux coup de chaud à sa mécanique.

Dès lors, une autre course débute avec un Guy Fastres en grande forme, poursuivi par Maxime Sonntag, Frédéric Morel et Sébastien Grippon.

Le Belge raconte la suite du film… « Une fois en tête je me suis efforcé de contenir le « petit », mais il a réussi à me passer dans le dernier tour. Peu importe, je me suis bien amusé ! ». Du côté du jeune Maxime Sonntag, le « petit » en question, cette ultime manœuvre lui offre sa première victoire en Legends Cars Cup. « Il s’est passé beaucoup de choses durant cette course. Nous nous sommes beaucoup doublés, mais je voulais absolument finir devant ! », clame le vainqueur.

Relégué à trois grosses secondes, Sébastien Grippon complète ce premier podium. Suivent Antoine Morisset, superbement remonté après sa figure du début de course, et un Fred Morel en difficulté dans le dernier tour.

Côté pilotes Elite, Patrick Métaut ouvre lui aussi son compteur à victoires, après avoir notamment bénéficié des mésaventures de Pascal Delcroix.

  

 Podium Elite Pro: 1. M. Sonntag; 2. G. Fastres; 3. S. Grippon…

Podium Elite: 1. P. Métaut ; 2. P. Maurin ; 3. P. Lacoste…

  

 

 

COURSE SPRINT 2 : FASTRES N'Y ARRIVE PAS

 

Quelques heures plus tard, la seconde course sprint démarre d’une toute autre manière pour Antoine Morisset. Cette fois l’homme de la pole évite les embuches et s’installe durablement en tête dès les premiers tours.

A mi-course, la situation s’est déjà clarifiée. Seuls Guy Fastres et Frédéric Morel demeurent à son contact. Le reste des troupes, emmené par Samy Dilmi, est au mieux à près de six secondes.

La suite confirme cette hiérarchie. Frédéric Morel peu à peu décroché, Antoine Morisset et Guy Fastres restent seuls à jouer la victoire jusque dans le dernier tour. Malgré ses efforts et le mérite d’avoir signé le meilleur tour en course, le Belge doit à nouveau se contenter de la deuxième place, à seulement 35/1000 du vainqueur.

Esseulé à la troisième place, l’ami Morel laisse à une poignée de secondes derrière lui Maxime Sonntag, Samy Dilmi et Benjamin Coulaud terminer groupés dans cet ordre.

Ralenti par un tête-à-queue, David De Saeger prend la septième place sur la voiture, heureusement réparée, qu’il partage avec Mathieu Detry, précédant de peu un Thibaut Chiron mieux loti qu’en course 1.

Chez les « Elite », la victoire tombe cette fois dans l’escarcelle de Bastien Morisse, primé devant le revenant Laurent Imbert après avoir mené de bout en bout.

  

Podium Elite Pro : 1. A. Morisset; 2. G. Fastres; 3. F. Morel…

Podium Elite : 1. B. Morisse; 2. L. Imbert; 3. P. Métaut…

 

 

 

 

ENDURANCE : LE MEILLEUR D'ANTOINE 

 

Dimanche matin, la bataille reprend de plus belle au départ de l’endurance de 40 mn. Premier leader, Maxime Sonntag laisse ensuite Guy Fastres  et Antoine Morisset lui succéder au commandement.

A l’heure où s’ouvre la fenêtre des passages aux stands, nos trois hommes sont pointés dans un mouchoir, tandis que Mathieu Detry s’accroche à leur sillage, suivi de Benjamin Coulaud, Sébastien Grippon, Thibaut Chiron et cie. Frédéric Morel, éliminé après seulement trois tours suite à un problème de soupapes, en est déjà réduit à assister à la suite en spectateur.

La séquence des arrêts à peine achevée, un accrochage entraine une brève apparition en piste du Safety Car et un regroupement de la caravane avant un ultime sprint de huit minutes. Solide leader, Antoine Morisset efface ces derniers tours avec trois bonnes secondes d’avance sur Maxime Sonntag et Guy Fastres, qui rejoignent l’arrivée bord à bord.

« A la relance, la présence d’un retardataire juste derrière moi m’a bien aidé à créer tout de suite un petit écart », reconnait le vainqueur. « Après, c’était impossible de revenir sur Antoine, bien que nous ayons tout fait avec Guy pour combler notre retard », confirme Maxime Sonntag. « Nos pare-chocs en portent surement la trace ! », en rigole ce dernier.

Le tandem Sébastien Gripon/Samy Dilmi termine quatrième, après que le second nommé ait pris l’avantage sur David De Saeger (l’équipier de Mathieu Detry) en toute fin de course.

Enfin, côté Elite, Bastien Morisse confirme son succès de la veille en s’imposant une nouvelle fois devant Claudy Crasson et Philippe Maurin.

 

Podium Elite Pro : 1. A. Morisset; 2. M. Sonntag; 3. G. Fastres…

Podium Elite : 1. B. Morisse ; 2. C. Crasson ; P. Maurin...

  

Le Podium Round #6:

1. Antoine Morisset; 2. Maxime Sonntag; 3. Guy Fastres

 

 

 

 

Crédit photo: Dimislava Todorova 

 

EN BREF 

Guère chanceux dans la Vienne, Frédéric Morel laisse la victoire d’étape à Antoine Morisset, désormais nanti d’une belle avance sur lui au classement général (700,5 pts contre 677 pts). Suivent, non loin, les compères David De Saeger (670 pts) et Mathieu Detry (661 pts). C’est entre tous que le titre 2018 trouvera son destinataire du 19 au 21 octobre sur la piste de Nevers Magny-Cours.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

MAGNY COURS

MAGNY COURS

photos

Vidéos

 

Classement Top 30

Rang Pilote Points
1 Morisset 700.5
2 Morel 677
3 De Saeger 670
4 Detry 661
5 Grippon 633.5
6 Rousseau 628
7 Sonntag 619.5
8 Coulaud 615.5
9 Chiron 591.5
10 Watteyne 555
11 Morisse 551.5
12 Degrenne 550
13 Dilmi 545
14 Ezra 490.5
15 Vauleon 476
16 Padovani A 468.5
17 Destoop 468
18 Lebouc 464.5
19 Maurin 456
20 Rodriguez 456
21 Perrillat 404.5
22 Pommier 365
23 Metaut 278.5
24 Delcroix 264
25 Bourgeois 237.5
26 Ghislain 224.5
27 Chaudet 206
28 Meunier 200.5
29 Bourgogne 199
30 Lieutenant 198.5
tout le classement
Partenaires


© Copyright 2015-2018 LegendsCarsCup. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.


Politique de confidentialité.
visit us