LCC 2018 Round 1 NOGARO: Le Résumé

 

        

 

LEGENDS CARS CUP, MANCHE 1, NOGARO

 

EN COURSE

 

Les Legends Cars ont fait leur show !

 

 

En ouverture de leur saison, les Legends Cars ont œuvré à Nogaro dans le cadre de la série FFSA GT, à l’occasion des incontournables Coupes de Pâques. Les trois courses du long week-end pascal ont permis de jauger les forces en présence de cette saison et de prédire des courses d’une intensité sportive qui couperont le souffle. Ces puces du sport automobile ont occupé une grande place durant cette fête pascale avec trois courses disputées sous des conditions météorologiques mitigées ce qui n’a pas refroidi les spectateurs toujours massifs sur les abords de la piste du circuit Paul Armagnac long de 3636 mètres.

Sous des conditions climatiques changeantes, les 'LC Boys' et leurs petits bolides au look 40’s ont pris possession de la piste en fin de matinée. Et ils ont déjà fait le show. En une seule séance d’essais libres, les dépassements furent quasiment aussi nombreux qu’en une saison complète de Formule 1 !

 

 

 

 

 

                                                             


Personne, pour autant, n’est véritablement parvenu à croiser le fer avec Antoine Morisset, seul pilote a avoir tenu son rang de bout en bout. Le sociétaire de 99% Racing ne cache d’ailleurs aucunement ses ambitions : "gagner le championnat ! Ce matin, j’ai eu un peu de mal à trouver mes repères entre le sec et le mouillé", concède le jeune homme qui a pris le meilleur sur la paire Grippon/Dilmi. Mais dans l’après-midi, même les manœuvres de Frédéric Morel, vainqueur de l’édition 2017, n’ont pas suffi à venir à bout du Palois. "Je suis parvenu à réaliser un bon temps dès le début des qualifications et à signer la pole juste devant Fred qui, contrairement à moi, a amélioré ses chronos en fin de course."



Pour clore le podium de ce duo infernal, Sosthène Rousseau a joué placé. Déjà troisième lors de la séance d’essais libres, le pilote de la #17 entre dans ses objectifs : 'le top 5'. "Les mécanos ont fait le job, l’osmose était parfaite avec l’auto", lance l’ancien pilote de karting plutôt à l’aise sous la pluie.


Juste derrière, il en est un qui n’a pas ménagé ses chevaux à vapeur. Du haut de ses 20 ans, Thibaut Chiron entame sa troisième saison dans la discipline. Mais ne vous fiez pas aux apparences ! Sous ses allures posées, le sociétaire de l’ASA Augias est un véritable compétiteur. "La première session était top", se réjouit-il. "Je suis très satisfait de mes chronos, et je partirai 4ème. Maintenant l’objectif est d’aller taquiner Antoine Morisset."


Tous ne sont cependant pas des spécialistes de la discipline. A l’image d’Antoine Hommeau. Le pilote de rallye asphalte s’essayait pour la première fois au volant d’une de ces voitures de Légends ! Et l’expérience semble l’avoir comblé. "C’était une totale découverte, et c’est très grisant. Si en terme de classement je suis plutôt en milieu de peloton, en terme de plaisir je pense que je surpasse tout le monde !"

 

Essais qualifs A: 1. A. Morisset; 2. F. Morel; 3. S. Rousseau; 4. T. Chiron; 5. B Coulaud

Essais qualifs B: 1. A. Morisset; 2. F. Morel; 3. S. Rousseau; 4. T. Chiron; 5. T.Ghislain  

 

 

 

 

COURSE SPRINT 1 : AVANTAGE MOREL !

 

 Si le classement n’a pratiquement pas évolué jusqu’à mi-course, à cinq tours du terme (12 tours), tous les pilotes semblent avoir été pris d’un sursaut ! Entre Frédéric Morel, tenant du titre, et Antoine Morisset, la bataille a fait rage, chaque tour apportant son lot de rebondissements.


"C’était une grosse bagarre avec Fred ! Nous nous sommes pas mal passé la main", raconte le jeune palois, qui a malheureusement laissé un intervalle à son concurrent dans la dernière ligne droite. Ce dernier duel coûte donc la plus haute marche au sociétaire de 99% Racing qui avait pourtant repris les commandes de la course lors du dernier tour.


Sur la dernière marche, Maxime Sonntag, 22 ans et déjà deux saisons au compteur, a réalisé une remarquable remontée laissant sa septième place au profit du podium. Il commence ainsi à "remplir ses armoires de trophées ! Cela fait du bien pour une fois de monter sur la boite !"


Dans la catégorie Elite, Bastien Morisse s’est adjugé une victoire après avoir longtemps réfréné les ardeurs de son compatriote béarnais Antoine Hommeau qui annonçait samedi vouloir seulement "prendre du plaisir et essayer de ne pas casser l’auto."

"J’ai pris un super départ", explique Hommeau. "Je suis passé en tête des Elites. Mais ma portière s’est ouverte. Et suite à cet incident, Bastien (Morisse) est parvenu à passer devant. J’étais énervé, j’ai crié dans la voiture ! Mais finalement, c’était très sympa de se battre ensemble !"

 

 

 Podium Elite Pro: 1. Frédéric Morel; 2. Antoine Morisset; 3. Maxime Sonntag…

Podium Elite: 1. Bastien Morisse ; 2. Antoine Hommeau ; 3. Olivier Coutant…

 

  

 

 

COURSE SPRINT 2 : MOREL TOUJOURS DEVANT

 

En dehors d’un drapeau rouge qui a totalement rebattu les cartes (suite à la perte d’huile du pilote de la #17 Sosthène Rousseau), l’amorce de la deuxième course de Legends Cars Cup ressemblait à s’y méprendre à la première. L’armistice entre Frédéric Morel, tenant du titre, et le Palois Antoine Morisset ne sera certainement pas signée aujourd’hui, tant les deux pilotes se livrent une lutte sans merci. Mais Morel, déjà vainqueur de la première manche s’est encore imposé ce lundi matin : "La voiture est très bien et je me sens à l’aise sur cette piste. De belles bagarres s’organisent avec de très bons pilotes. Cela augure une belle saison ! Maintenant, l’objectif est surtout de prendre du plaisir. A mon âge, je ne serai plus champion de Formule 1 !"


Antoine Morisset n’est, encore une fois, pas parvenu à monter sur la plus haute marche. Ou du moins, il n’en a pas réellement eu la possibilité lundi matin. Le drapeau rouge et les deux tours sous régime de Safety Car qui ont suivi n’ont pas laissé l’opportunité à la course de reprendre pleinement. "C’était une belle course", résume toutefois le Palois. "J’étais mieux qu’hier (dimanche) dans la voiture. Mais je suis un peu déçu. Je voulais attendre le dernier moment pour reprendre Fred, les faits de course ne me l’ont pas permis."


Du reste, le duo Morel-Morisset a éparpillé ses adversaires façon puzzle. Aucun d’entre eux n’a pu s’inscrire dans le rythme endiablé imposé tout au long de la course 2. Seul Thibaut Chiron aurait peut-être pu mettre la paire en défaut. Quatrième sur la grille, le jeune pilote de 20 ans, est revenu sur son compagnon de stand Sosthène Rousseau (3ème au départ) dès l’entame de la course et s’adjuge le bronze à un peu moins de deux secondes de Morisset. « Je suis très content", se réjouit le Charentais qui a "pris un bon départ et roulé à fond pour essayer de monter sur le podium."


Dans la catégorie Elite, le spécialiste du rallye asphalte Antoine Hommeau, qui "s’imprègne des trajectoires du circuit", n’en finit pas d’étonner pour sa première participation dans la discipline. Au volant de la voiture #31, le Béarnais s’inscrit chaque jour un peu plus dans la Légends. Parti en 14e position, il s’est faufilé dans chaque interstice inoccupé par ses concurrents, trouvant une 6ème place au général. Mais surtout le statut de leader de sa catégorie Elite. "J’étais super motivé. Je voulais prendre une revanche sur la dernière course où ma portière s’était ouverte. J’avais laissé la victoire m’échapper. C’est un plaisir d’obtenir le trophée doré !


Cet après-midi, la catégorie donnera le clap de fin de ce week-end motorisé avec l’endurance, une course deux fois plus longue que les précédentes. Quarante minutes de pures sensations !

 

Podium Elite Pro : 1. Frédéric Morel; 2. Antoine Morisset; 3. Thibaut Chiron…

Podium Elite : 1. Antoine Honneau ; 2. Julien Deharte ; 3. Olivier Coutant…

 

 

 

 

 

ENDURANCE : MOREL, MORISSET ET CHIRON EN REMETTENT UNE COUCHE

 

On prend les mêmes et on recommence ! La dernière course de Legends Cars, deux fois plus longue que les précédentes, n’a vu aucun changement dans le classement par rapport à la course précédente. Le duo Morel-Morisset a encore fait le show en tête.

 

"J’ai fait une erreur lors de mon arrêt de deux minutes au stand", explique le Palois qui a joué aux chaises musicales avec le champion en titre. "J’ai dû mal déclencher mon chrono et j’ai finalement perdu 15 secondes. Ensuite, j’ai essayé de rattraper mon retard, mais Frédéric roulait très vite."

 

En troisième position, Thibaut Chiron signe son deuxième podium cette saison. "J’ai réussi à conserver ma troisième place. Je voulais me rapprocher de Fred mais j’ai perdu du temps dans les stands. J’ai quand même réussi à revenir sur Antoine qui a fini par me filer entre les doigts."

 

Dans la catégorie Elite, Antoine Hommeau a encore trusté les avant-postes en montant sur la plus haute marche. "Je suis ravi. La course d’endurance a été très longue. Je me suis trouvé tout seul entre la tête et les poursuivants. Mais je suis ravi de la découverte de cette discipline."

 

 

Podium Elite Pro : 1. Frédéric Morel; 2. Antoine Morisset; 3. Thibaut Chiron…

Podium Elite : 1. Antoine Hommeau ; 2. Julien Deharte ; Frédéric Depresle...

 

 

Le Podium Round #1 :

1. Frédéric Morel; 2. Antoine Morisset; 3. Thibaut Chiron

 

 

Crédit photo: Dimislava Todorova 

 

EN BREF

 

RENDEZ-VOUS A DIJON. Dans le cadre de l’Historic Tour les 4, 5 et 6 mai 2018

 

 

 

 

 

 

MAGNY COURS

MAGNY COURS

photos

Vidéos

 

Classement Top 30

Rang Pilote Points
1 Morisset 814.5
2 Morel 794
3 De Saeger 785
4 Detry 773
5 Grippon 746.5
6 Sonntag 735.5
7 Rousseau 727
8 Chiron 700
9 Dilmi 657
10 Degrenne 648.5
11 Watteyne 646
12 Morisse 625
13 Coulaud 615.5
14 Vauleon 564.5
15 Ezra 562.5
16 Destoop 557
17 Padovani A 549
18 Lebouc 542.5
19 Rodriguez 528
20 Perrillat 494
21 Maurin 456
22 Pommier 365
23 Metaut 359
24 Delcroix 352
25 Chaudet 309
26 Lieutenant 289.5
27 Bourgeois 237.5
28 Fastres 235
29 Ghislain 224.5
30 Martinelli 215.5
tout le classement
Partenaires


© Copyright 2015-2018 LegendsCarsCup. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.


Politique de confidentialité.
visit us